Improvidence formation, cours et stage

Les formateurs

Les formateurs › Yann BERRIET

Yann BERRIET

Yann BERRIET

Fiche artistique

Nom : BERRIET
Prénom : Yann
Age : Non indiqué

Yann Berriet, le coach de l’impro Artistes vs Sportifs, l’éternel combat… L’éternel cliché oui ! Comme si l’un excluait l’autre. Comme si l’un n’avait rien à apprendre de l’autre. Comme si l’un et l’autre ne pouvaient cohabiter en une seule et même personne. Prenons un cas pratique, celui de Yann Berriet. Ado, il s’adonne à ses deux passions, le théâtre et le sport. Après le bac, direction la fac de sport, puis celle de lettres. Abandon par KO pour la première. Victoire écrasante pour la seconde. Le Brestois devenu Nancéen suit alors des cours de médiation culturelle le jour et crée une ligue d’impro la nuit, la première de la capitale lorraine. Pourquoi cet art théâtral-là plutôt qu’un autre ? Parce que le jeune homme a été séduit quelques mois plus tôt par un match d’impro. A l’ancienne, ou disons traditionnel, le match, celui qui se déroule selon les règles québécoises : une patinoire, deux équipes, un arbitre, une cloche et des chaussons qui volent. « Ce mélange puissant entre le théâtre et le sport m’a emballé de suite », se rappelle le trentenaire. Et le voilà donc à fonder une ligue amateur alors même, rappelons-le, qu’il n’a jamais fait d’impro de sa vie ! Audacieux mais lucide, l’étudiant s’entoure de jeunes plus aguerris. Les entrainements s’avèrent dans un premier temps chaotiques. Ce qui n’empêche pas les médailles de tomber, notamment celle de champions de France quelques temps plus tard. Quand ses études l’amènent à Aix, Yann Berriet constitue une autre équipe qu’il entraine et fait monter en compétences. Un vrai coach ! Un rôle de passeur Tour à tour, coach, pédagogue, éducateur, l’homme entend faciliter la communication et le partage entre les improvisateurs et les néophytes mais également entre les joueurs eux-mêmes. C’est notamment dans cette optique qu’il crée en 2010, avec la compagnie dont il est le directeur artistique, Crache-Texte, La Semaine de l’impro à Nancy. Un événement qui rassemble tous les ans en mai 1000 à 1500 personnes. Le principe : l’impro appliquée au cinéma, à la musique, à l’écriture, au théâtre, etc. Et des artistes venus du monde entier. « Une belle manière de s’enrichir des expériences et des pratiques des autres », analyse le comédien. Lequel assure également le reste de l’année des stages qui ne supposent ni muscles, ni équipements particuliers. Mais beaucoup de fair-play. Fiche artistique Nom : Berriet Prénom : Yann Age : 34 ans Compétences : comédien, directeur artistique Fonction actuelle : directeur artistique de Crache-Texte, compagnie qui organise La Semaine de l’impro à Nancy Expériences passées : fondateur de la ligue d’improvisation amateur de Nancy et d’Aix-en-Provence Tronches de vie trempées dans l’humour Souvenez-vous de votre meilleure anecdote. Racontez-la sur scène aux improvisateurs. Et jubilez à les regarder de près se démener pour la faire revivre devant vos yeux et ceux du public. Voilà le concept gagnant de Tronches de vie, le spectacle des comédiens Yann Berriet et Gérard Tien de la compagnie Crache-Texte, accompagnés à la contrebasse par Olivier Herrmann. Ils exagèrent, ils bifurquent, ils inventent ? Dring, d’un coup de sonnette, le complice d’un soir les arrête tout net. Pour qu’ils reprennent finalement aussitôt l’histoire en la modifiant à loisir. Incorrigibles. Le gamin perdu dans la forêt, vite retrouvé dans la vraie vie, va ainsi connaître une fin peu enviable sur scène… Et imaginez un peu la tête de cette petite grand-mère qui savoure la mise en paroles et en gestes de son récit : la première fois qu’elle a vu un zizi, à la communale, lors d’une fessée déculottée par la maîtresse ! Crise de rire garantie. Que les timides se rassurent : seuls les volontaires montent sur scène. On s’amuse. On ne se moque pas. Ce spectacle, qui a vu le jour en 2005, est depuis joué régulièrement par la troupe nancéenne, dans tout type de contexte, notamment à l’occasion de festivals, de séminaires d’entreprise, de fêtes de familles ou encore de projets ado/parents. A raison de 6 à 7 anecdotes par soir, ce sont un petit millier d’anecdotes qui auront connu une seconde vie fantasmée. Pourquoi pas la vôtre ? Comédiens : Yann Berriet et Gérard Tien Musicien : Olivier Herrmann

Les formations de Yann