Ecole improvisation théâtrale à Lyon Cours improvisation Formation improvisation theatreImprovidence formation, cours et stage

Les formateurs

Les formateurs › Hervé CHARTON

Hervé CHARTON

Hervé CHARTON

Fiche artistique

Nom : CHARTON
Prénom : Hervé

Hervé Charton, docteur en Improvisation théâtrale Hervé est un homme libre. Libre de faire des études scientifiques et artistiques à la fois. Libre de dire ce qu’il pense et de s’acquitter des règles dans lesquelles on veut le contraindre. Alors c’est tout naturellement qu’il a orienté sa thèse sur la liberté dans l’improvisation théâtrale. C’est que le jeune homme est doctorant… Il est entré à l’École normale supérieure de Paris en 2002. En parallèle des mathématiques et de l’informatique, il consacre une grande partie de son temps au théâtre mais aussi à la musique, à la danse et à l’écriture. A ceux qui seraient tenter de mettre dans des cases les matheux d’un côté, les littéraires de l’autre, il réplique : « Il y a du scientifique dans la création artistique et inversement. Ce n’est pas contradictoire » assure-t-il. Exigent avec lui-même et avec les autres, et curieux de tout, Hervé ne s’est jamais dit : « Je serais comédien ! » Non. Lui, il veut voir, comprendre, expérimenter, chercher… C’est pourquoi dès le début il ne s’est pas contenté de jouer dans une dizaine de pièces (Œdipe roi de Sophocle, Sur la route, Roméo et Juliette, Don(a) Juan(e)- le match) mais il a écrit une demi-douzaine de textes et mis en scène certains (Tango, Un plastique dans la mare). Au sein du Troupeau dans le crâne qu’il fonde en 2006, il met en scène d’autres auteurs tels que Jean-Luc Lagarce (Music-Hall), Ray Bradbury (Savane), Corneille (Rodogune), Skaspeare (Roméo et Juliette). Hervé a suivi une formation de « comédien classique » basée sur l’interprétation des textes mais rapidement il a voulu sortir des sentiers battus. Au départ, comme de nombreux comédiens, il se méfiait de l’improvisation, faute de connaître cet art. Dans le cadre de ses études, il est parti en Afrique du Sud dans une université réputée pour sa pratique du théâtre. C’est là qu’il découvre l’improvisation dans tous ses états ! Une nouvelle culture, une nouvelle approche. Les Sud-Africains ont une définition plus large du théâtre. « C’est la création d’une pièce par l’improvisation collective, par le collage de différent matériaux. Ils ne partent pas d’un texte écrit mais d’une image, d’une thématique. Cela créé des pièces dynamiques, où les comédiens sont sans cesse en improvisation avec le public », explique-t-il. Cela s’appelle Devised Theater. Mais Hervé cache quand même un défaut : vous l’aurez peut-être remarqué, par son caractère pluridisciplinaire, il a du mal à faire des choix ! « Que ce soit dans l’écriture ou dans la mise en scène, je n’arrive pas à choisir une voie plutôt qu’une autre. L’improvisation simplifie les choses car il en ressort quelque chose qui se situe dans l’évidence du moment, de la situation, de son énergie. Au final, une seule solution s’impose d’elle-même. ». L’impro qui lui plait est l’impro libre, surtout l’impro qui ne se base pas sur les règles du jeu et qui passe d’une discipline à une autre : de la danse au chant, en passant par les mimes. « C’est quelque chose qui voyage, qui est libre de partir au gré de l’imagination et de ce que les sensations évoquent à chaque instant ». Une idée qu’il expérimente en 2010 en créant un laboratoire où acteurs, musiciens, danseurs et metteur en scène se rencontrent sur scène pour échanger et confronter leurs pratiques respectives de l’improvisation. Hervé est aussi un homme engagé politiquement. L’émancipation intellectuelle, la démocratie, tous les rapports de pouvoir le passionnent. « Ce qui me plait dans l’improvisation, c’est de pouvoir être en adéquation avec l’actualité. Être dans l’ici et maintenant, dans le contexte dans lequel on se trouve ». Le point commun de toutes ses oeuvres? L’idée de dépasser et de sortir des cadres prédéfinis dans lesquels la société nous mets. Fiche artistique Nom : Charton Prénom : Hervé Age : 32 ans Compétences : comédien, acteur, metteur en scène, auteur, improvisateur, chercheur, dramaturge, enseignant Fonction actuelle : comédien dans la troupe Dynamythe, directeur de la compagnie Théâtre persistant Expériences passées : auteur et metteur en scène de Tango en 2004, comédien dans la compagnie Le troupeau dans le crâne à Paris avec la pièce Music-Hall qui a participé à de nombreux festivals, Création d’un laboratoire de travail sur l’improvisation interdisciplinaire  où des danseurs, comédiens et metteurs en scène viennent s’entrainer à l’improvisation selon tout type de méthodes. Hervé Charton : stages d’improvisation Viewpoints et selon Alain Knapp Hervé aime aussi transmettre. C’est pourquoi il proposera deux types de formations. « Enseigner l’impro revient à un travail de mise en scène mais plus fondamental, comme si on préparerait des acteurs à se mettre en scène eux-mêmes, comme si on abolissait le metteur en scène » La première formation : Viewpoints, accessibles aux débutants comme aux initiés.  « C’est une technique d’approche de la scène où il faut se rendre sensible à son environnement immédiat : à son corps, à soi-même, aux lignes et aux formes de l’architecture du théâtre, les couleurs du public, les éléments de décor, les gens sur scènes… pour se relier à cette sensation de l’intérieur pour créer du mouvement, de la matière théâtrale ». Cette approche transversale interpellera certains improvisateurs car elle issue de la danse plutôt que du théâtre. La deuxième formation est inspirée d’un pionnier de l’improvisation : Alain Knapp qui a notamment inspiré la thèse d’Hervé. C’est une approche de l’impro peu connue, une impro dramatique pour créer des personnages, des situations basées sur l’observation. Avec un ou deux éléments de départ, le comédien est invité à regarder plus loin que la simple représentation de l’objet pour en tirer des éléments de jeux. Par exemple, une porte fermée. Pourquoi est-elle fermée ? Comment est-elle construite ? S’il s’agit d’une grande porte de fer avec une petite fenêtre au milieu, il s’agira d’une porte de prison. Au contraire, s’il s’agit d’une porte en bois travaillée, un château fort. Cela s’appelle la scrutation. Réservation : Stage l'improvisation théâtrale selon Alain Knapp

Cours d'essai gratuit

Tous les vendredis de 19h à 21h
Accessible à tous et sans engagement

Je me lance